Promesse d'amour et fiançailles


Marques d'amour et de fidélité entre deux personnes et souvent matérialisées par une bague, les fiançailles annoncent un mariage futur. Certains les voient comme une étape importante quand d'autres les considèrent comme inutiles et démodées. Les fiançailles constituent une première étape vers le mariage, un moment de réflexion et la promesse d'un engagement définitif. Si ce n'est pas déjà fait, c'est également l'occasion de présenter les familles l'une à l'autre.


Promesse d'amour et fiançailles

Démodées ? Pas du tout ! Les fiançailles reviennent en force !

D'après la tradition biblique, les fiançailles contribuent à annoncer le prochain mariage. Mais c'est surtout un moment de réflexion pour les futurs époux, au cours duquel ils apprennent à mieux se connaître. Ce premier engagement leur permet de réaliser ce que sera l'engagement réel du mariage. C'est aussi l'occasion pour eux de présenter leurs familles et leurs amis respectifs, une étape qui va les préparer à passer du statut de célibataire à celui de personne mariée.

Aujourd'hui les fiançailles ont perdu de leur cérémonial. Loin de sceller l'alliance entre deux familles, elles représentent d'avantage une marque d'amour entre deux personnes et donnent lieu à une fête plus ou moins intime, sans toutefois le stress du mariage.

Comment fêter vos fiançailles ?

Les fiançailles ne sont en aucun cas la répétition du mariage. La réception donnée à cette occasion pourra se dérouler simplement et dans l'intimité. C'est à vous de voir si vous souhaitez respecter ou non les traditions. Il n'y a pas de démarches administratives particulières à entreprendre pour se fiancer.

Selon les usages, elles sont organisées environ un an avant le mariage chez les parents de la jeune fille. Ce sont eux qui prennent généralement en charge l'organisation de la réception et fixent la date précise, même si bien souvent les familles décident de concert. Le fiancé pourra, s'il souhaite respecter les traditions ou tout simplement faire preuve de romantisme, livrer le matin même des fiançailles, un bouquet de fleurs blanches à sa future épouse.

Si vous êtes croyant, vous pourrez même célébrer vos fiançailles au cours d'une cérémonie religieuse. Les catholiques pourront faire bénir la bague de fiançailles par le prêtre, le plus souvent à l'occasion d'une messe qui se déroulera en famille.

Les fiançailles sont l'occasion de présenter les deux familles l'une à l'autre si celles-ci ne se connaissent pas. Elles pourront à cette occasion commencer à parler de la préparation de l'organisation du mariage.

Avant le repas de fiançailles, il est bien sûr préférable que les deux familles se soient déjà rencontrées. Traditionnellement, les fiançailles se déroulent habituellement au domicile des parents de la fiancée, en général le week-end. Le repas aura lieu au restaurant si les appartements des familles sont trop petits ou si l'éloignement géographique rend difficile la réunion commune.

Le décor du restaurant peut vous sembler impersonnel, et ne pas coller à l'ambiance que vous souhaitez. Dans ce cas, faites preuve d'initiative et de sens de la négociation : convenez d'un espace réservé dans lequel vous pourrez personnaliser la décoration vous-même, à moins que le restaurateur ne se propose de le faire !

Sachez tout de même que le décor un peu impersonnel d'un restaurant risque de gâcher quelque peu l'ambiance, mais c'est sans compter sur votre sens de la négociation pour convenir d'un espace réservé dans lequel vous pourrez faire une légère décoration, et avec un peu de chance, le restaurateur vous proposera lui-même de la faire.

Les fiançailles sont avant tout une réunion familiale qui réunit les parents proches (père, mère, frères, sœurs, parrains, marraines, grands-parents...) et éventuellement oncles, tantes, et cousins germains, selon les affinités. Veillez à ce que le nombre des invités soit restreint : un plus grand nombre de personnes sera invité à l'occasion du mariage. Vous pouvez aussi profiter d'une réunion de famille déjà programmée pour officialiser vos fiançailles, vous créerez alors la surprise !

De plus en plus souvent, de véritables fêtes sont organisées avec 50 à 100 personnes : musique avec DJ et danse toute la nuit sont au programme. Dans ce cas, prévoyez un budget plus réduit que pour le mariage. Et n'oubliez pas l'essentiel : l'ambiance doit être décontractée ! Le jour de vos fiançailles n'est pas celui de votre mariage.

Recevoir... Oui, mais comment ?

Si vous souhaitez respecter la tradition, vous devez recevoir vos invités sur une table recouverte d'une nappe blanche, brodée ou en dentelle. Vous pourrez également sortir l'argenterie, les verres en cristal, et la fine porcelaine. Au dessert, vous pouvez porter un toast aux jeunes fiancées.

Le plan de table devra lui aussi suivre un schéma précis : il est d'usage de laisser les parents de la mariée présider la table, au centre, l'un en face de l'autre. Si les parents sont séparés, il vous faudra bien veiller à ce qu'aucune gêne ou tension ne puisse intervenir entre les différents protagonistes.

A leur droite et à leur gauche, aux places d'honneur, seront placées les parents et grands-parents du fiancé. Les fiancés seront placés en bout de table, côte à côte. Les autres invités seront placés en fonction de leur âge et de leurs affinités...

Un second repas pourra éventuellement être organisé dans la famille du futur fiancé.

Enfin, comme il n'y a pas de rite particulier, vous pourrez remplacer le déjeuner par un goûter champêtre, une garden-party, un barbecue.... Surtout, soyez imaginatif !